Mantaille églises : Oui vous avez bien lu, églises au pluriel... En fait on en dénombre quatre, 2 visible, une en ruine, et une je ne sais ou en ruine aussi !    Mais commençons par celle ci : L'église de Baronna à Mantaille se  trouve juste en dessous du château. Contrairement à ce que j'ai pu lire, elle n'a pas été construite en prenant des pierres du château après sa destruction. Elle est plus ancienne, entre autre du XIIe siècle. 
Dommage !J'ai tenté de contacter les propriétaires de cette église au cas ou ils seraient  intéressés de la vendre, mais pas de réponses de leur part. On peut s'attendre à la voir disparaitre  totalement dans quelques années.    Ce que je prédisais c'est produit en ce mois de Mars 2010 : La partie habitation de la chapelle  rasé. Une perte inestimable alors que d'autres solutions étaient possibles !  Voir les photos suivantes ! 
Nous     avons une église, un cimetière accolé, une habitation et une cave. La cloche de cette église se trouve à l'église actuelle au centre du hameau de Mantaille. J'ai demandé à voir cette cloche mais  sans succès à ce jour. (cela ne saurais tarder...) 
 Sur le côté droit de la façade principale, nous remarquons une pierre en hauteur : Elle nous  fait voir une inscription, provenant surement d'une tombe.  CONCEPIT ME INIQUI (...)  DNS . E (...)  Peut être le psaume 50 : "In iniquitate generatus sum, et in peccato concepit me mater mea".  (Idée de traduction J. M. Poisson).              L'inscription est à l'envers donc c'est un réemploi. La toiture du bâtiment à côté est  tombée, le plancher est plus que précaire. Le toit tient tant qu'il peut avec des poutres ajoutées il y à  quelques années (M. Liogier ).              En 1317 archevêques de Vienne Briand de Lagnieu (Lavieu) serait mort à Mantaille et  "enterré dans l’église paroissiale du lieu" (Charvet). Né en 1275, archevêque de 1309 à 1317. 
La cave, attention danger! Mais plus visible de nos jours ! 
Vue du cimetière. On y plantait des pommes de terre pendant la seconde guerre... ! (devaient  etre bien bonnes) Un évêque enterré ici? 
Note : Des archéologues, ou des étudiants en archéologie seraient venus sonder le cimetière courant mi 2008. Hélas, pas plus d'information à ce jour. Que cherchaient-ils? Qu-on t'ils trouvés?  Personnellement je pencherais plus pour des pillards se faisant passé pour des archéologues. 
Qui dit église et commune, dit aussi registre B.M.S. (Baptême, Mariage, Sépulture). Tout n'est pas consultable et disponible. Les registres sont librement accessibles passé 100 ans, et on remonte ainsi  jusqu'a la révolution. Avant? Mystère pour l'instant. Mais ce que je peux dire, c'est que pour un simple hameau de campagne, il y a énormément de données. Je vais donc tacher de vous les transmettre. Vous  pourrez ainsi librement trouver des encêtres, grands parents et autres si vous êtes du secteur. 
Plan de l’église.
BMS 1849 :  Mantaille BMS 1849 1  Mantaille BMS 1849 2  Mantaille BMS 1849 3  Mantaille BMS 1849 4  Mantaille BMS 1849 5  Mantaille BMS 1849 6 
Je ne m'exprimerais pas plus sur cette destruction, les images parlent d'elles même. Comment cela est il possible? Bien évidemment, nous avons ici une propriété privée, mais comme vous avez pu le voir,cette bâtisse est vraiment la mémoire de l'histoire de Mantaille.
Photo de droite : On remarquera que la pierre en réemploi avec inscription est encore en place, mais aurait  pu passer la trappe ! Ce genre de travaux sur un bâtiment n'est il pas soumit à une autorisation? Ne faut il  pas un permis de démolir? On remarquera la belle porte rouverte à l'occasion de ces travaux. La cave est  comblée avec de la terre, on devine au milieu de la facade la niche que l'on peut voir page précédente. 
Martin Jérôme ************ ************ Tel : 06 ** ** ** ** Le 15/04/2009  Objet : Eglise Baronnat              Bonjour,             Vous avez déjà du entendre parler de moi par rapport à mes recherches sur Mantaille. Je  suis souvent dans le secteur entre autre pour mon site internet www.mantaille.fr             Vous avez sur vos terres l’église dite Baronna qui se dégrade d’année en année (je l’avait  prise en photo il y a près de dix ans) et je trouve alarmant que personne ne fasse rien. Ceci est  quand même l’église originelle de Mantaille, sa cloche se trouvant d’ailleurs dans l’autre église.              Ma demande vat être simple : Que comptez vous faire de cette construction ?              Personnellement je serais intéressé par un achat, ou un système de location (par ex au lieu  de payer un loyer, je la restaure, la rénove, et la rend habitable…)              Je ne connais pas votre position sur cet édifice mais j’espère que vous ne finirez pas par la  détruire.              Je vous prie d’agréer l’expression de mes sentiments respectueux. 
On remarquera le : "vous ne finirez pas par la détruire." !  Pourquoi pour ce genre d'édifice ne pas demander de l'aide en mairie? Pourquoi ne pas faire participer des  associations locales? A Anneyron, l'ASPA ,par exemple, aurait pu aider à la restauration de cette église.  Malgré tout on remarquera le travail de jointement des pierres très bien réalisé par le maçon, et de ce côté là  on ne peut qu'être satisfait! Par chance pour le propriétaire, une tentative de classement de cette chapelle a été demandée, mais sans  aucune suite. (Pareil pour le château de Saleton, et Cros)Voici en tout cas l'exemple type qui me pousse à  récolter le maximums de témoignage, de documents, de photos ou même vidéo sur le secteur. Une bien  triste journée en ce 20/03/2010 ! 
Voici un mail m'informant de travaux sur l'église le 15/03/2010 :  "bonsoir, merci de me tenir aux courant, les beau jour vont arriver et j'ai pas fini ce que j'avais prevue travaux dans  la maison plus les beau jour qui arrive le jardin n'attend pas non plus....  mais tres satisfait que cette association voye le jour”  est ce que c'est vous qui avait acheter la chapelle en bas des ruines? j'ai vue la semaine derniere quel etait  en restauration ! cordialement" Evidemment j’aurais préféré que cela soit le cas!  
Une zone archéologique est  normalement soumise à  autorisation pour tout travaux de  démolition, construction,  modification de bâtiment. Cette  démolition est elle légale ou non? 
Le décret 2004-490 du 3 juin 2004 relatif aux procédures administratives et financières en matière d'archéologie préventive précise qu'à l'intérieur des zones de présomption de prescription archéologique, le  ministère de la culture et de la communication (direction régionale des affaires culturelles) est obligatoirement saisi :  - soit de tous les permis de construire, d'aménager, de démolir, ainsi que des décisions de réalisation de zone d'aménagement concerté,   - soit de ces mêmes dossiers "lorsqu'ils portent sur des emprises au sol supérieures à un seuil défini par l'arrêté de zonage".   L'article 4 de ce même décret prévoit qu'à l'intérieur de ces zones, les seuils initiaux de superficie (10 000 m2) et de profondeur (0, 50 mètre) prévus pour les travaux d'affouillement, nivellement, exhaussement  des sols, de préparation du sol ou de plantation d'arbres ou de vignes, d'arrachage ou de destruction de souches ou de vignes, de création de retenue d'eau ou de canaux d'irrigation peuvent être réduits. 
Eglise actuelle :  Cette église de Mantaille pose quelques problèmes : En effet l'église du village est récente, L'église de Baronna est l'église d'origine. Le problème est que lorsque l'on regarde le cadastre  Napoléonien, et même la carte de Cassini, on s'aperçoit que le village de Mantaille n'existe pas !!! Ceci est vraiment quelque chose d'exclusif. En 1698 Mantaille compte 428 habitants, mais ou se  trouvaient ils?  En 1809 cette église de Baronna est en mauvais état et 300 f sont dépensés pour la réfection de la toiture. En 1823 l'évêque de Valence va nommer un curé à "Mantaille" il aura 300 f pour son  traitement et un logement gratuit pour un an offert pas M. François Roche.  En 1826, l'église est "réparée à neuf et ayant une sacristie, est vaste, jolie et convenablement meublée".  En 1838  le conseil municipal décide de construire un presbytère avec jardin dans le village, mais en 1840 on demande une église au centre de ce même village, et 5 ans plus tard on vote un  budget de 5000 f pour la construire. En 1848 le devis est de 7250 f. On demande de presser les travaux. C'est un groupe d'artisans d'Anneyron constitué en association qui effectueront les travaux. La  première église sera vendue 1500 f à M. Fleury.  En 1849 le clocher venait de recevoir son toit quand il s'effondre. Le dommage est évalué à 1500 f.  En 1861 pour le presbytère, on trouve qu'il a besoin de réparations.  Le curé demande un puits, car il doit sans cesse demander de l'eau aux habitants.  En 1866 le presbytère est en si mauvais état "qu'il pourrait compromettre la vie de celui qui l'habite".  En 1876 M. Barret est curré sur Mantaille. Il assiste à l'enterrement du curé de st Andéol, M. Thézier.  En 1878 M. .Antoine Raymond. Né à St- Nazaire en-Rovans le 21 mai 1803, ordonné prêtre en 1832 ; vicaire de Mirmande pendant quelques années, curé du Chafîal pendant quelques mois, de  Véronne de 1836 à 1852, de St-Agnan jusqu'en 1878, de Mantaille jusqu'en 1888, époque ou il se retira à St-Jean-en-Royans. Le 16 mars mourait à St-Jean-en-Royans.  En 1879 l'église menace "ruine" et c'est ainsi que l'on pense construire 2 chapelles. La commune n'a pas le budget nécessaire et ce n'est qu'avec un don des Chartreux que la chapelle actuelle fut  construite. La deuxième chapelle ne fut jamais construite.  En 1882 l'église est terminée. (Source : Martin Pierre histoire d'Anneyron) 
Ci dessus vous trouvez les ruines du chateau de Mantaille, l'église en dessous de l'autre coté du bancel. Vous pouvez voir aussi le "village" (La maison devrais-je dire!) de Mantaille. Comment a  t'on pu construire une église? (7250 f de l'époque). 
Vue du hameau de  Mantaille depuis le château. 
 Eglise actuelle de Mantaille. Nous remarquons qu’une des chapelles latérales "manque" et nous en  voyons la le projet.. Seule la chapelle construite grâce à la donation des Chartreux existe.  L'église ne  semble pas très bien entretenue et assez délabrée 
monnaie trouvée dans le secteur.
Accueil Mantaille Anneyron Basanière La Cappa Andance(ette) Autre lieux Infos sur le site Ecrits divers St Rambert Barbe Bleue Eglises Etude du site Etude eau Histoire Etude des murs Etude portes Album Photos Albon Presse
Enquête pour déterminer  l'emplacement de l'église le plus  favorable. 25 habitants ont  décidés de l'emplacement actuel.