Albon est un site facile d’accès mais reste encore à comprendre les vestiges visibles à ce jour et surtout les fouilles effectuées depuis 1993 par une équipe internationale. L'étude du site en  associant trois partenaires principaux : le Centre Interuniversitaire d'Histoire et d'Archéologie Médiévales de Lyon (UMR 5648), la Division du Patrimoine (Direction de l’Archéologie) du  Ministère de la Région Wallonne (Belgique), et l'Université de Trinity College à Dublin (Irlande). Elle est dirigée par J.-M. Poisson et J. De Meulemeester, assistés de R. Budd. Un livre sur ces  travaux a été édité. (lien bas de page) 
Ci dessus, vue aérienne de l’ensemble d’Albon, ainsi que la reconstitution en 3D personnelle du même ensemble comme il a pu être au XIIIe siècle. Les murs  d'enceinte ne pouvaient supporter de courtines, ou de Hourds. De ce fait la protection était sommaire et pas très efficace. La tour bien sur, mais aussi la Aula  castrale, les appartements privés, la chapelle (Ce n’est pas celle du concile d’Epaone) et peut être des écuries ou granges. En contrebas se trouve un village clos par  des remparts formant un grand triangle, la tour d’Albon étant le seul vestige au sommet.  3 portes protégeaient les entrées. La dernière a été détruite en 1865 pour  ouvrir une route au Nord. Les pierres auraient servit pour l'église d'Anneyron bien que l'étude de l'église ne démontre pas ce fait. 
Partie tres complexe des fouilles ou on trouve deux église réaménagée plusieurs fois. On  remarque une porte sur la droite qui soit menait à la tour, mais aussi qui pouvait donner  accès à cette partie avant que la tour éxiste... 
Photo ci dessus interessante car prise lors des fouilles. Un squelette a été trouvé à cet endroit. On  remarque au centre, la porte en direction de la tour. Elle menait à une cour ou un bâtiment dateant  d'avant la construction de la tour)
Infos :  Vous pouvez en savoir plus en achetant "carnet du patrimoine" No  37 "le château des comtes d'Albon" à près de 9€ frais de port  inclus. Il est réalisé par M. Poisson. et M. Meulemeester. Je vous  le recommande personnellement.             Lien pour commander ce livre 
Ci dessus, mes mesures sur le site de fouilles :              Ci dessous reconstitution 3D d'albon. On se situe au XIIIe. On peut voir un escalier exterieur (un autre se trouvait à l'intérieur). Une cheminée se trouvait dans la Aula (partie gauche du  bâtiment) l'autre partie constituait les appartements privés. Sûrement d'autres édifices sont encore enfouis, mais il faudrat d'autres campagnes de fouilles pour en savoir plus.
Les fouilles ont débutés en 1993 :  Associant trois partenaires principaux : le Centre Interuniversitaire d'Histoire et d'Archéologie Médiévales de Lyon (UMR 5648), la Division du Patrimoine (Direction de l’Archéologie) du  Ministère de la Région wallonne (Belgique), et l'Université de Trinity College à Dublin (Irlande). Elle est dirigée par J.-M. Poisson et J. De Meulemeester, assistés de R. Budd 
Une association toute jeune :  Président : Payraud Andrée  Vice président : D'Yvoire Henry  Trésorier : Descormes Maurice  Trésorier adjoint : Descormes Philippe  Secrétaire : Docher Nathalie Secretaire adjoint : Gros Sandrine  "Association pour la valorisation du patrimoine architectural albonnais."  Cette associatio à pour objet de participer à la restauration, à l'aménagement, à la mise en valeur des sites et bâtiments historiques de la commune d'Albon,  notamment dans le respect de l'environnement.  Crée le 19 septembre 2009. 
Carte postale ancienne de la tour. On remarque l'état de l'édifice avant "restauration". On notera la plaque, peut être celel en réference à la personne décédée en  tombant du sommet de l'édifice? ou du centenaire de la révolution Francaise? 
J'ai retrouvé par hasard des photos que j'avais fais pendant les  fouilles : Dégagement de l'écurie et de l'Aula. On remarquera la  quantité de terre énorme à dégager.... On remarquera aussi la  partie supérieure norcie, qui étais visible en surface avant les  fouilles. retrouver ce genre de cliché est une chance. 
Appartenant à la Aula, on a retrouvé cet élément de cheminée. (console). On présume qu'elle se  trouvait dans la Aula, coté sud est. Outre le fait évident de chauffer, elle devait servir d'apparat,  de décoration. On peut d'ailleur faire un lien avec le château du Cros, la Aula étant encore visible.  A Guedelon (voir pages concernées on pourrait presque dire qu'ils ont pris modèle sur Albon!                         
Cette page est consacrée à la tour d’Albon. Souvent une question est posée : La tour est elle  visible entièrement à ce jour?  Elle est considérée comme une classique "Tour à motte" et elle en serait la parfaite  représentation.  (bien que l'on s'étone du coté tardif de sa réalisation.) Voici une coupe  représentant l’intérieur de la tour d’Albon. Des échelles desservaient les étages, la porte  d’entrée se trouvait en hauteur pour rendre l’accès difficile. Mais on ne représente pas de  sous-sol et pour ma part (cela ne regarde que moi), il y a erreur. Des personnes ont affirmé  être entrées dans une salle voûtée de la dimension de la tour. J’espère que d’autres fouilles  permettront de savoir. Fait étrange, la tour est munie d’archère mais ne dispose pas de  créneaux. Largeur 7.30 m, Hauteur 11 m visible, murs 1.6 m d'épaisseur. On sait que plus de  1 mètre a été supprimé au sommet pour la "restaurer "... 
On peu imaginer une jonction avec le rempart sud à l'angle de la tour (voir photos ci-  dessous). Il est évident que l’enceinte devait la rejoindre. L’idée d’un sondage à été  évoqué, mais les archéologues ont peur pour la stabilité de l’édifice. Pour ma part je  pense que la tour est encrée de plusieurs mètres dans la motte, voir même qu'elle est  construite sur quelque chose de plus ancien. Mais c'est juste mon avis. 
 Ci dessus le rempart Sud derrière l’abside. Il part bien en direction de la tour. (La  partie restaurée à l'angle sud correspond à cette jonction.)  Nous pouvons voir aussi la porte Nord Vaugelas avant destruction en 1845 par Sieur  Roure qui vendit les pierres pour la construction de l'église d'Anneyron. Un étage se  trouve sous la tour, j'en suis persuadé. J'ai pu prendre les témoignages de personnes,  certaines décédées, concernant un souterrain menant à la tour, une salle voûtée avec  deux autres départs, même. J'ai posé la question à un archéologue sur le site, et il m'a  affirmé que les souterrains étaient des "mythes" et "légendes" et qu'à la limite nous  n'avions droit qu'a quelques "égouts"! Il est vrai que les souterrains et autres oubliettes  ont bien fait parlés d'eux dans les villages. Beaucoup ce sont révélés inexistants, et  imaginaires. 
De l’autre coté, au rempart Sud Est : Le mur disparait dans la sol. La  jonction avec la tour n’est pas visible. Des crénaux etaient- ils présents sur  ces remparts? Un chemin de ronde? Impossible vu la faible épaisseur du  mur. (Comme Mantaille). De ce fait la défence du lieu est sommaire. 
À gauche on voit très bien la partie restaurée sur la photo. Elle correspond à cette  jonction entre la tour et le rempart Sud. 
Petite annecdote, nous pouvons voir l'amorçage d'une construction d'une  fenêtre. Cette construction à été  annulée en constatant ,peut être,  que le mur était le plus vulnérable  en cas d'attaque.
Cette photo est vraiment très interessante. On peut y voir :  A gauche, la porte d'entrée, le niveau des poutres du  plancher, une meutrière, et peut etre l'emplacement d'une  poutre sur la droite, au niveau du plancher. L'escalier  pourrait avoir été sur la partie droite, la poutre marquant  une ouverture dans le plancher. 
Voici l'idée que je me fait de l'interieur de la tour. On a donc pas de  voutes en pierre car Il n'y a pas assez de hautaur entre le haut de la  porte et la meurtriere pour avoir l'encrage de cette voute. On a donc un  plancher, et evidemment, cette rainure dans le mur servait pour tenir  les poutres. Un trou carré dans le mur marque peut etre l'encrage  d'une poutre. peut etre permetait elle de créer l'ouverture pour  l'escalier ou l'echelle pour accéder au niveau inferieur. 
Accueil Mantaille Albon Anneyron St Rambert Andance(ette) Autre lieux Infos sur le site Epériences Ecrits divers Epaone Aménagements Histoire Etude Presse Etude